Un scénario envisageable ...

          Yesterday evening, a terrible tragedy occurred the body of Mrs. Smith was found lifeless. She was found lying face down on the ground of her large apartment. Her arms were spread out. A large puddle of blood was beneath her, and there were bloodstains on the coach. These bloodstains were revealed using the « Blue star ». We took samples of this blood beneath her and on the coach. On the front porch, we found some important footprints. In analyzing this, we find that the footprints correspond to the treads of a size 42 shoe. We took samples of the footprints to the lab to analyze the chemical composition of the dirt. Then we analyze the blood samples. Mrs. Brown had SCD so we did electrophoresis to analyze the alleles Hba and Hbs which will give us information on the sickness of the individual. The stain on the victim belonged to the victim, but the stain on the coach belonged who did not have SCD. As the investigation progresses we learn more about the life of Mrs. Smith. This young woman of 30 years lived by herself in the family castle which she inherited from her grandparents, farmers since 19th century. She had no children and her only family was her cousin Mrs. White who lived on one of the neighbouring farms. We discovered with the use of the mass spectrometer that the dirt from the porch corresponds to the dirt from Mrs. White’s farm. After a visit to the cousin’s farm we discovered that her husband’s shoe size is 42. The treads from Mr. Brown’s work boots match the treads from the porch. He does not have SCD. All of these clues point to Mr. White, who after 24hours in custody admits to the murder of Mrs. Brown. Mrs. and Mr. Brown were having trouble paying their bills the murder of Mrs. Smith. Mrs. and Mr. Brown were having trouble paying their bills while Mrs. Smith was living in very comfortable life. Mr. Brown hoped that by killing her, he and his wife were inherited her wealth so that they could have the life they had dreamed of.

          Hier soir en fin d’après-midi a eu lieu une terrible tragédie. Le corps de Mlle Smith a été retrouvé dans son grand salon, face contre terre, les bras écartés. Une grosse tâche de sang s’étend sous la victime et de petites éclaboussures ornent le fauteuil qui se trouve à côté de la victime. Ces éclaboussures ont été révélées grâce au Luminol. Ainsi on prélève des échantillons de sang sur les éclaboussures et la tâche de sang. Sur le paillasson, sur le perron de la grande demeure, on retrouve une importante empreinte de terre. En analysant, cette trace de pas, on trouve que cette empreinte correspond à une pointure de chaussure, taille 42. Le prélèvement de terre est analysé au laboratoire pour pouvoir déterminer la composition chimique de la terre. Ensuite, on analyse le sang. Mlle Smith est atteinte de drépanocytose, donc nous pratiquons une électrophorèse pour analyser les allèles HBa HBs qui nous donnera des indications sur la maladie de l’individu. La tâche sous la victime appartient bien à la victime mais les éclaboussures sur le fauteuil appartiennent à un individu non-atteint de drépanocytose. L’enquête progresse, et on se renseigne sur la vie de la victime. Cette jeune femme d’une trentaine d’années vit seule dans le château familial qu’elle a hérité de ses grands parents, des grands entrepreneurs agricoles depuis le XIX siècle. Elle n’a pas d’enfant et sa seule famille est sa cousine Mme Brown qui tient l’une des fermes voisines. On découvre grâce au spectromètre de masses que la terre de la ferme de la cousine correspond à la terre trouvée sur le paillasson. Après une perquisition chez la cousine, on trouve des paires de chaussures de son mari, chaussant précisément du 42. L’empreinte des bottes de travail de M Brown correspond à celle du paillasson. Brown n’est pas atteint de drépanocytose. Toutes ses preuves conduisent à l’arrestation de M Brown, qui suite à un long interrogatoire et 24h de garde à vue avoue tout concernant ce meurtre. Sa femme n’ayant rien hérité de leurs grands parents à part la ferme, le couple avait des difficultés à joindre les deux bouts. Mlle Smith avait tout reçu et vivait une vie de plaisir sans avoir le besoin de travailler à la ferme. Brown l'a tué, espérant que sa femme reçoive l’héritage comme elle était la seule personne encore vivante et que tous deux puissent avoir la vie qu’ils avaient rêvé.

Nous vous présentons notre travail sur le scénario sous une forme de minisérie telle les Experts. (la 1ère vidéo est de moins bonne qualité mais marche mieux. Sinon le même contenu pour les deux)

                                        

                                       Vidéo 1 produite par François avec l'aide, dans les arts (Musique et caméra) et en tant qu'actrice Bérénice, ainsi que chef technique et acteur Amaury.

                                        

                                     Vidéo 2 de meilleure qualité

1 vote. Moyenne 1.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : jeudi 08 Mars 2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site